fr

L’UE finance un projet d’aide au développement au Swaziland

L’Union européenne a alloué la somme de 130 millions d’euros pour les huit années à venir à des projets de développement. Ce financement est attribué

L’Union européenne a alloué la somme de 130 millions d’euros pour les huit années à venir à des projets de développement. Ce financement est attribué au titre du nouveau 10e Fonds européen de développement (FED) et du programme indicatif national (PIN) pour la période 2008-2013.

Le Swaziland, un petit état d’Afrique australe, a récemment attiré l’attention du fonds européen de développement. Statistiquement parlant, l’Europe est le plus important fournisseur d’aide au développement au monde. Dans le cas du Swaziland, l’UE est de loin la première source de financement du secteur privé.

Dans le cadre d’un accord récent signé entre ces pays, le Swaziland devrait bénéficier d’un montant de 63 millions d’euros, qui sera alloué à divers projets. Le projet sur le développement humain sera financé à hauteur de 21 millions d’euros, et 29 millions d’euros seront versés à un projet de modernisation des systèmes d’approvisionnement en eau, des installations sanitaires et des systèmes d’irrigation.

L’UE fait immédiatement remarquer que les fonds mentionnés ne sont pas destinés aux micro-projets programmés pour cette année. Cependant, ces projets pourront bénéficier d’un financement en 2009. L’UE finance actuellement les micro-projets à hauteur de 4,5 millions d’euros.

Les fonds seront alloués à la fin du projet intitulé «Lower Usuthu Smallholder Irrigation Project» (LUSIP), ainsi qu’à des projets consacrés à l’éducation, à la coopération technique et au VIH/sida. La totalité des projets financés seront réalisés en étroite collaboration entre la société civile et le gouvernement du Swaziland.

Le pays sera également habilité à participer à de nombreux appels à propositions sponsorisés par l’UE et relatifs à plusieurs domaines ouverts aux pays en développement. De nombreuses candidatures ont été acceptées jusqu’à présent. Elles répondaient aux appels à proposition consacrés à l’amélioration des installations d’eau, aux ONG et aux maladies liées à la pauvreté.

A to już wiesz?  Nagroda Nobla 2008 z medycyny i fizjologii

Les périodes de sécheresse et les incendies récents ont ravagé les zones rurales. Selon les experts, la sécheresse de l’an dernier serait responsable de la perte de 80% de la production nationale de maïs. Par conséquent, les deux-tiers de la population vivent avec moins d’un dollar par jour, et le taux de chômage a malheureusement atteint un taux effrayant de 40%. En outre, la survie de 4 personnes sur 10 repose sur l’assistance alimentaire.

Le Swaziland se trouve à un stade critique de son développement et n’a pas bénéficié de beaucoup d’aide au développement en raison de son indice de revenus faussé. Une petite minorité de riches propriétaires terriens de la période coloniale et une «caste» d’hommes d’affaires ont réussi à amasser une telle fortune que les statistiques déclarent que ce pays dispose d’une classe moyenne, une image bien loin de la réalité. La Banque Mondiale a reconnu cette situation et exige qu’un cadre de politique de développement en faveur des plus pauvres soit mis en place.

L’aide de l’UE dépend de la mise en oeuvre d’un programme de réforme de la gouvernance qui limitera le gaspillage et la mauvaise gestion des ressources.

L’UE s’engage également à renforcer ses capacités en matière de planification du développement. Cette partie du projet vise à soutenir le ministère de la planification et du développement économique grâce au renforcement des capacités des fonctionnaires jouant un rôle important dans le développement des régions prioritaires. La contribution européenne dans ce secteur s’élève à 2,7 millions d’euros. En ce qui concerne la thématique «Gender in Developpement» du programme, l’UE lui attribuera environ 1,4 millions d’euros.

A to już wiesz?  रोजर फेड्रेर, नम्बर ༧ टेनिस खिलाडी, का एच आई वी पर संवाद

Le Swaziland fait partie des 18 pays africains faisant partie des pays ACP (de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique) à avoir signé un accord de partenariat économique intérimaire (APEI). En d’autres termes, il bénéficie également des mesures d’accompagnement spéciales concernant la réforme du marché du sucre, qui réduira les prix du sucre de l’UE.

Pour de plus amples informations, consulter:
http://ec.europa.eu/development/index_fr.cfm
http://ec.europa.eu/development/policiesgen_fr.cfm

Catégorie: Projets
Source des informations: The Swazi Observer
Référence du Document: D’après des informations communiquées par le Swazi Observer
Codes de Classification de l’Index des Sujets: Coordination, coopération; Développement régional; Développement durable ; Ressources en eau et gestion

RCN: 29722

http://cordis.europa.eu/fetch?CALLER=FR_NEWS&ACTION=D&DOC=18&CAT=NEWS&QUERY=0124804b97a8:3e82:0b0340f5&RCN=29722

Artykuly o tym samym temacie, podobne tematy